Ventilation maison - produits

Lors du choix du type de système de ventilation, il faut considérer tout d'abord quelques points d'attention généraux :

  • l'alimentation et l'évacuation sont toujours en équilibre
  • l'élimination de la "pollution" à la source est la méthode la plus efficace
  • la présence d'appareils de combustion ouverte et de cheminées intérieures requiert une attention particulière

On distingue 2 concepts concrets pour la structure d'un système de ventilation :

  • un système de ventilation sans tuyauterie centralisée
  • un système de ventilation avec une tuyauterie centralisée



Un système de ventilation sans tuyauterie centralisée
Quelle que soit la présentation dans divers dépliants, un système de ventilation peut parfaitement être créé sans devoir remplir la maison de tuyaux. Une des possibilités est de prévoir l'alimentation nécessaire d'air frais dans les espaces secs par des passages réglables du mur ou des fenêtres. Et de prévoir un ventilateur pour chaque espace humide doté d'une propre évacuation vers l'extérieur pour l'aspiration de l'air vicié.
Avantages :
+ maîtrise du débit d'évacuation par espace humide et/ou sec
+ pas de tuyauterie complexe
+ ventilation locale possible
+ détection facile des causes
+ pas d'effets téléphoniques

Désavantages :
- plusieurs passages à l'extérieur sont nécessaires (aussi bien pour l'alimentation que pour l'évacuation)
- plusieurs ventilateurs nécessaires
- attention aux niveaux sonores des ventilateurs


Un système de ventilation avec une tuyauterie centralisée
Un système de ventilation où l'air frais et/ou vicié est conduit dans une tuyauterie centralisée (système à cheminée ou non) peut être appliqué aux quatre systèmes (A, B, C et D). On parle de monoflux si l'évacuation ou l'alimentation est canalisée. Dans le cas d'un double flux aussi bien l'évacuation que l'alimentation sont canalisées.


Les systèmes les plus appliqués sont les systèmes C et D.

Système C : alimentation naturelle et évacuation mécanique par une tuyauterie centralisée
Avantages :
+ maîtrise du débit total d'évacuation
+ unité de ventilation à distance
+ 1 seul passage vers l'extérieur pour l'évacuation (à l'endroit désiré)
+ réalisation assez compact
Désavantages :
- tuyauterie complexe
- tuyauterie difficile à entretenir
- pas de ventilation locale possible (1 unité de ventilation centrale)
- un bon réglage n'est pas évident
- attention importante à la maîtrise acoustique (turbulence, effet téléphonique, etc.)
- des valves dans les espaces d'évacuation
- plusieurs passages à l'extérieur sont nécessaires pour l'alimentation en air
- infiltration de poussières de l'extérieur (filtrage difficile)
- infiltration acoustique de l'extérieur

Système D : l'alimentation mécanique et l'évacuation mécanique tous les deux par une tuyauterie centralisée
Avantages :
+ maîtrise le débit d'alimentation et d'évacuation
+ possibilité de contrôler la qualité de l'air par filtration
+ possibilité de récupération de la chaleur
+ 1 seul passage à l'extérieur pour l'évacuation et 1 pour l'alimentation (à l'endroit désiré)
+ possibilité de maîtrise acoustique
Désavantages :
- tuyauterie complexe (double centralisée)
- tuyauterie difficile à entretenir
- entretien de l'unité de ventilation nécessaire (par ex. remplacement des filtres)
- pas de ventilation locale possible (1 unité de ventilation centrale)
- un bon réglage n'est pas évident
- attention importante à la maîtrise acoustique (turbulence, effet téléphonique, etc.)
- des valves dans les espaces d'évacuation et d'alimentation
- dimensions importantes de l'unité de ventilation centrale

Téléchargements